KAOKABANE

Situation : Saint Lunaire (35)
MOA : Privée
Mission : partielle - permis de
construire
Études 2013 : 2 mois
Chantier 2014 : 12 mois
Surface : 127 m2 
Coût : NC

1 blockhaus comme point de
départ du projet


1 vue à couper le souffle au milieu
des pins maritimes


1 famille recomposée


1 mission partielle de permis de
construire


8 poteaux légèrement inclinés


1 porte à faux = 50 m2


1 enveloppe étanche isolée façon
2020


1 structure bois - dalle et plancher


1 an de travaux


38 m2 de triple vitrage


1 nouveau départ

La maison existante, construite dans les années 50, se caractérise par sa volumétrie singulière, définie par un profil bas couvert d’une toiture mono pente. Seul son niveau supérieur est visible depuis la rue. Mais surtout, elle prend appui sur un blockhaus en contrebas, semi encastré dans le terrain, qui verrouille le niveau de vie à 1.20m au-dessus du terrain naturel. La vue sur la baie est à couper le souffle, la maison est bonne à raser mais pour autant sa volumétrie première sera conservée et déclinée. La règle impose de ne rien détruire d’existant au risque de ne plus pouvoir bâtir quoique ce soit.
Le projet vient surplomber le blockhaus, en intégrant le volume
premier. Sa structure est légère, sa façade largement vitrée sur la mer. La dalle en bois génère un plateau de vie, qui n’a pour autre ambition que la performance thermique et la plénitude de vivre au milieu de ce site remarquable.
L’utilisation du bois sombre et du zinc permet, en autre chose, de se fondre dans le paysage.

© Atelier 48.2 tous droits réservés