LOFT DC

Situation : Dinard (35)
MOA : privée
Mission : complète
Études 2006 : 6 mois
Chantier 2007-2009 : 20 mois
Surface : 180 m2 
Coût : NC

1 couple

2 enfants

1 changement de destination

Presque 2 ans de chantier (autoconstruction)

1 squelette en acier pour maintenir l’existant, posé à 4 mains

1 patio

1 puit de lumière

1 trampoline

Des enfants heureux

 

2010 Lauréat Prix d’Architecture de Bretagne

Proche du centre-ville de Dinard, l’impasse amenant au bâtiment est une propriété privée, étroite, seul accès à cette ancienne forge du début de siècle devenue au fil des années un cellier de stockage. Les contraintes de départ sont importantes : bâtiment vétuste sans terrain, cerclé par des propriétés privées imposant un respect de vues, pas d’ouvertures possibles à l’exception de celles existantes. Évider en partie le volume initial pour faire rentrer la lumière et créer des percées visuelles semble être la réponse évidente. Prend place dans ce nouveau vide un carré de verdure autour duquel se répartissent sur les deux niveaux les espaces de vie et de travail. En surplomb, une terrasse offre à la famille la chaleur du soleil au Sud. Une généreuse verrière percée dans la toiture éclaire naturellement le rez de chaussée à travers un vide réservé dans la dalle du premier niveau. Pour éviter les garde-corps, un simple filet de trampoline sécurise la trémie et permet de s’étendre confortablement et de s’endormir en regardant les étoiles. Si les lieux de vie sont répartis pour bénéficier d’un éclairement optimal, les parties nuit sont retirées avec discrétion aux extrémités. Une bande technique contre le mur mitoyen permet le compactage des pièces dévolues aux usages intimes.
Pari réussi...

© Atelier 48.2 tous droits réservés