DEDICACE TO VITRA

 < VIDÉO

 < VIDÉO

SITUATION : Saint Jacut de la Mer (22)
MOA : Privée
Mission : Complète
Études 2015 : 10 mois
Chantier 2016 : 12 mois
Surface : 210 m2 
Coût : NC

1 terrain


1 vue sur la baie de Saint Jacut


1 couple


3 enfants


Des amis


1 changement de vie


1 passion commune pour le design et l’architecture


1 envie d’une maison qui ne consomme pas d’énergie


1 permis obtenu sans recours


1 maison levée en 3 jours


1 équipe minutieuse et pas timide


426 M2 de bardage


360 ML de joints creux


architectes blacklistés pour 10 ans


156 M2 de zinc posé façon haute couture


6 palettes de baubuche

Saint Jacut, bord de la baie de l’Arguenon, quartier résidentiel constitué de maisons individuelles de styles architecturaux diversifiés. Des maisons de pêcheurs, des constructions pavillonnaires plus récentes. La forme et l'implantation  de la Maison P s'inspirent de ce contexte de petites entités bâties.
La fragmentation du volume en deux entités à double pente jointes par un élément plus bas, permet non seulement de respecter la volumétrie des constructions avoisinantes, mais d’optimiser la lumière sur un terrain exsangue. 
Chacune des deux longères propose des espaces aux ambiances distinctes de part leur différence de hauteur, de par les usages des pièces qu’elles abritent, et enfin de par leur relation à l'extérieur.
Le volume principal, orienté et ouvert sur la mer, se distingue par sa grande ouverture triangulaire vitrée qui dynamise la façade sur rue. Des espaces tampons de type terrasse jouxtent ses limites nord et sud. Outre l’effet de profondeur qu’ils donnent à l’habitation, ces espaces créent un filtre entre espace public et espaces privatifs, à l’abri des regards. Le second volume à double pente est en recul. En cohérence avec l’écriture de l’ensemble, il se détache pour laisser place à des espaces paysagers de part et d’autre. Ces deux volumes sont bien distincts mais ne pourraient fonctionner de manière isolée. L'interstice, à la toiture terrasse, leur donne toute leur force. Une nouvelle tranche de projet traversant les différentes entités bâties, d’est en ouest, apparaît alors subtilement. Elle devient un lieu ouvert où communiquent les différentes pièces, où transite la lumière et où l'environnement extérieur vient s'intégrer visuellement aux espaces de vie.

VIDÉO 

© Atelier 48.2 tous droits réservés